Adieu à Véronique Nordey (248)

  • Par
  • Le vendredi, 15 Décembre 2017
  • Commentaires (0)

Ex-femme de Jean-Pierre Mocky, Véronique Nordey avait connu un début de carrière prometteur en tournant à 18 ans auprès de Signoret et Montand dans Les Sorcières de Salem (en 1957). Et puis il y a eu les années Mocky et toute une série de films comme Les Dragueurs, Un couple, Snobs, La cité de l’indicible peur… Jusqu’à leur divorce en 1971. Elle élève alors seule et dans la difficulté leur fils, Stanislas, qui lui redonnera l’envie de remonter sur scène lorsqu’il décidera lui-même à 15 ans de faire du théâtre. Elle avait alors ouvert un cours pour le former et s’était refait connaître pour ses qualités d’enseignante. La suite on la connaît. Le fils, Stanislas, s’est fait un nom avec celui de sa mère, a eu un flamboyant parcours et remis sa mère sur les rails. Elle était dans toutes ses créations dès qu’il y avait un rôle pour elle. Véronique et son fils Stanislas Nordey étaient inséparables jusqu’à ce jour du 29 novembre où elle nous a quittés après un long combat contre le cancer. Elle avait 78 ans.

Hélène Chevrier

Théâtral Magazine


 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×