Fous d'Anna - (3F - 3H)

Télécharger le fichier PDF sur  http://www.lulu.com/content/e-book/fous-danna/17506822   PDF GRATUIT

chercher Daniel Pina - Boutique

Pièce de Théâtre

en quatre Actes - six personnages - trois femmes - trois hommes

 

Un homme, Matthew, entre dans l’appartement de son amie Anna. Il y surprend un «locataire» Olivier et le dérange dans son quotidien. Ce dernier ne connaît pas Anna et prétend être chez lui.  

 

Durée approximative : 1 heure 30 

 

Extraits:

 

Matthew – Anna! Anna! Tu m’entends? Il y a quelqu’un ?


Comme il n’obtient pas de réponse il passe la tête et inspecte rapidement  la pièce.
 
Matthew – Anna je sais que tu es là. 
 
Il ouvre un peu plus la porte et après un temps d’hésitation, entre, fait quelques pas vers le canapé et s’arrête.
 
Matthew – Allez Anna c’est bon, montre-toi maintenant. Tu sais tu as tort de ne pas venir car j’ai apporté une petite chose qui va te plaire. Anna, tu ne veux toujours pas me voir ? Tu ne veux pas savoir quel beau présent je vais t’offrir ? Bon !
 
Pas de réponse.
Olivier entre dans le salon par l’autre porte.

Il fait quelques pas et reste coi en apercevant l’intrus qui vient de faire irruption chez lui.
Matthew pousse un cri de surprise.
 
 Olivier – Je peux savoir qui vous êtes et ce que vous faites chez moi ?
 
Matthew répond mais sans regarder Olivier :  


Matthew – Ce que je fais chez vous ?


Olivier – C’est bien ma question, oui.  
 
Toujours en regardant autour de lui : Matthew – Vous plaisantez je présume ? 
  Olivier ne répond pas. Il se contente de fixer Matthew d’un air suspicieux.

Puis, pendant quelques secondes, ils se dévisagent.


Olivier – En ai-je vraiment l’air ?

 

(Les échanges suivants se font avec une diction rapide)


Matthew – Où est Anna ?  

 
Olivier – Qui est Anna ?


Matthew – Vous êtes chez Anna et vous ne savez pas qui est Anna ? 


Olivier – Qu’est-ce que vous racontez,  je ne connais pas de… Anna.

Matthew  prend l’expression de celui qui a tout compris.
 

Matthew – C’est ça, Anna est vôtre nana !
 
Olivier joint ses mains comme pour une prière.
 
Olivier – Anna n’est pas ma nana puisque je ne connais pas cette nana que vous appelez Anna. C’est quoi votre problème ? Vous débarquez chez moi, vous y entrez comme dans un moulin, vous m’interrogez sur une nana nommée Anna. Que venez-vous faire ? Comment êtes-vous entré ?
 
Matthew fait un pas supplémentaire à l’intérieur du salon, Olivier en fait autant dans sa direction.
 
Matthew – La porte était ouverte, c’est tout Anna ça ! Elle ne ferme jamais les portes.


Olivier – Puisque je vous dis que je n’ai jamais entendu parler de cette… Anna. 
 
Matthew  sans attendre la réponse se dirige vers le canapé.
 
Matthew – Je peux m’asseoir ? 
 
Se laisse pratiquement tomber, pose ses coudes sur ses cuisses et met ses mains sur ses joues l’air dépité.
 
Olivier ironiquement – Entrez, asseyez-vous, vous êtes bien installé, vous voulez boire, fumer peut-être ? Surtout si je vous dérange faites le moi savoir hein !
 
Matthew imperturbable.
 
Matthew – Vous savez qu’elle a le vertige ? Le simple fait de grimper sur un tabouret lui fait tourner la tête.


Olivier va fermer la porte d’entrée.
Revient, prend une chaise et s’assied en face de lui.
 
Olivier – Vous m’en voyez mais alors, désolé, à un point que vous ne pouvez pas imaginer. Regardez-moi et écoutez-moi. Je - ne - connais - personne - qui se prénomme Anna, vous comprenez ? Capice ? Comprendo ?
 
        Matthew se redresse et se cale confortablement dans le canapé.
 
Matthew – Oui ! Je comprends, vous ne connaissez personne du nom de… Anna. 
 
Quelques secondes s’écoulent, silencieuses. Matthew en parlant vite.
 
Matthew – Mais Anna vous connaît peut-être ?

 

Olivier en soupirant – Sait-on jamais !
 
 Matthew d’un air triomphant – Ah voyez, vous voyez ! Ha ! Hein ! 

 
Olivier exaspéré – Non monsieur, je ne vois rien et surtout je ne comprends pas pourquoi vous cherchez cette Anna chez moi.


Matthew – C’est que, je pensais la trouver là, tout simplement.


Olivier – Et qu’est-ce que vous lui voulez à cette Anna ?


Matthew – J’ai un cadeau pour elle.


Olivier – Vous cherchez cette fille pour lui remettre un… cadeau ? Bien ! Anna n’étant pas là, je vous invite à prendre congé et d’aller la chercher… là où elle se trouve, c'est-à-dire ailleurs.


Matthew – Mais je pensais vraiment qu’elle serait là.


Olivier – Et bien si vous pensiez ça, je suis désolé de vous dire que vous vous êtes trompé.

Olivier se lève.

Matthew – Elle habitait cet appartement, avant que je m’absente.

 Olivier s’assied de nouveau.

 Olivier – Que vous vous absentiez ?


Matthew – J’ai déserté la… civilisation, pendant quelques mois.


Olivier – Vous êtes militaire et vous avez déserté votre camp !

 

Matthew – Non la vie.

 

Olivier – Qu’entendez-vous par déserter la vie ?

Matthew – J’étais à l’hôpital.


Olivier – Vous avez eu un accident ?


Matthew – En quelque sorte. J’étais interné psychiatrique.
 
        Olivier se lève précipitamment et passe derrière la chaise, inquiet.


  Matthew – Du calme, ça va beaucoup mieux depuis ma thérapie.

Olivier est de plus en plus inquiet.


En le regardant de côté – Vous êtes sûr hein ? Vous êtes dangereux ?
 
Matthew sourit, un brin amusé.


Matthew – Ça dépend !

 

Olivier – Comment ça, ça dépend. Ça  dépend de quoi ?


Matthew – Tant qu’on ne me contrarie pas trop tout peut très bien se passer, après, ça ! 
 Olivier – Content de vous avoir connu, vous savez où est la porte n’est-ce pas !


Matthew – Je sais où est la porte oui, mais je ne sais pas où est Anna. 
 
Olivier est de plus en plus agacé.


Olivier – Franchement, j’avoue que vous commencez à m’emmerder avec votre Anna. Je ne peux rien pour vous alors…
 
        Olivier s’approche de Matthew et le prend  par le bras, le soulève du canapé pour le mettre dehors. 
        Matthew repousse violemment la main de Olivier et se rassied, puis  dit furieusement :
 
Matthew – Ne refaite jamais ça ! 
 
        Olivier ne sait plus comment s’y prendre et commence sérieusement à craindre les réactions de Matthew qui pourtant instantanément se calme.
 
Matthew – Je ne supporte pas la violence.


Olivier s’assied à nouveau sur la chaise, essayant de retrouver son calme. Il respire à fond.
 
Olivier – D’accord, d’accord ! Je… qu’est-ce que je peux faire pour vous, au juste ?


Matthew – Depuis combien de temps habitez-vous cet appartement ?


Olivier – Je ne sais plus, heu ! Un an, un an et demi. Deux ans peut-être. Pourquoi ?


Matthew – Vous ne savez plus depuis combien de temps vous êtes là ?


Olivier – Si… non…  et puis ça va hein !… je n’ai pas la notion du temps. Et alors ?


Matthew – Alors ! Je cherche Anna… dites, qui habitait ici avant vous ?
 
Le ton d’Olivier devient corrosif.
 
Olivier – Je n’ai aucune idée de qui habitait ici avant moi.  Vous   devriez   prendre   contact    avec   le propriétaire, il doit savoir lui… et pourquoi vouloir la retrouver cette fille, elle est quoi pour vous ? 


Matthew – Je veux la retrouver, c’est tout.


Olivier en criant Mais pourquoi ?

 

        Matthew le plus calmement du monde.    
 
Matthew – Mais je vous l’ai dit, j’ai un cadeau pour elle… ça vous ennuie tant que ça que je veuille retrouver Anna ?


Olivier – Mais non !


Matthew – Mais pourquoi alors vous mettez-vous en colère ?


Olivier – C’est vous qui m’exaspérez avec vos questions. J’ai beau vous dire que je ne connais pas Anna, j’ai l’impression que vous ne me croyez pas. Pire, d’être un suspect. N’ai-je pas raison ?


Matthew – Auriez-vous une raison de l’être ?


Olivier – Exaspéré oui, suspect aucune. Si vous pouviez partir maintenant…
  
        Matthew se lève du canapé et se dirige vers la porte, suivi d’Olivier visiblement soulagé de son départ imminent. 


Matthew – Bien ! Alors je vais vous laisser vaquer à vos occupations. 


Olivier – Heureux de vous l’entendre dire.


Matthew – Qu’allez-vous faire après mon départ ?


Olivier d’un ton normal  – Je vais prendre une douche et…


Olivier d’un ton énervé – Mais ça vous regarde en quoi ce que je fais ou pas ?
 
Avant qu’il ne sorte Olivier ne peut s’empêcher de poser la question.
 
Olivier – Vous êtes un flic ou quoi ?

Matthew – Je suis peut-être fou mais pas à ce point-là.

  Olivier plus calmement – De toute façon qui que vous soyez… je vous souhaite de retrouver Anna.


  Matthew – Oui et si vous la voyez, vous pourrez lui dire que je suis passé. 
 
Olivier ne peut s’empêcher de rire et de secouer la tête. Plus sereinement.
 
Olivier – Je ne sais pas si vous êtes fou, mais têtu c’est certain. Pour la dernière fois, je vous assure ne pas connaître Anna.


Matthew – Dommage. J’avais réellement un cadeau pour elle. 


    Olivier – Heu ! Laissez-moi deviner. Une paire de bracelets ?
 
Ils se regardent en souriant.  
Matthew sort de l’appartement sans répondre.
 

Olivier ferme la porte d’entrée, revient s’asseoir sur le canapé, et pousse un énorme soupir, puis se parle à lui-même : –  Ce n’est pas possible, on ne l’a pas laissé sortir celui-là, il s’est échappé.
 

Après quelques instants on frappe de nouveau à la porte. Olivier s’y dirige à grands pas, énervé.


        Olivier – Ce n’est pas possible, qu’est-ce qu’il me veut encore celui-là ? 

Il ouvre la porte brusquement.

        Olivier avec soulagement  –  Ah ! C’est toi.

 

Télécharger le fichier PDF sur  http://www.lulu.com/content/e-book/fous-danna/17506822  PDF GRATUIT

chercher Daniel Pina - Boutique

 

Commentaires (3)

Sokolow
  • 1. Sokolow | vendredi, 10 Novembre 2017
Bonsoir,
Merci pour votre extrait . C'est super !
Serait-il possible d'avoir la suite s'il vous plaît ?
Merci ,
Olga Sokolow
Lathythy
  • 2. Lathythy | lundi, 06 Mars 2017
Bonsoir,
Pourrais je avoir la suite svp?
Cordialement
Merci
Sullo
  • 3. Sullo | vendredi, 06 Novembre 2015
Bonjour,
Merci beaucoup pour cet extrait. Le rythme des dialogues est top pour faire jouer à des ados. Bravo !
Pourrais-je avoir la suite ? Je suis sûre que cela plairait beaucoup à mon groupe de 10/12 ans.
Un grand bravo et merci.
Laetitia Sullo
canalaeti@yahoo.fr

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : samedi, 16 Juin 2018

×