PIECES ET SAYNETES - 2014

    Sur  simple  demande  de  votre  part  les  "PDF" que  vous  aurez  choisi  vous  seront  envoyés  à  titre  gracieux,  profitez-en !     


      

     #JeSuisCharlie       


  

 La scène 

Monologue

(femme ou homme)

 

« Voilà, la pièce est terminée. Mais avant que chacun retourne vaquer à ses occupations j’aimerais me présenter à vous, je suis l’auteur de la pièce.

Vous savez faut pas croire, c’ n’est pas facile d’être là. Pas évident d’être sur la scène.

Perso je ne suis pas comédien je ne suis qu’auteur.

Je n’ai pas l’habitude, c’est impressionnant.

Je veux dire face à vous l’assistance… publique, cher public.

Pas toujours confortablement installé. C’était long hein !

Rassurez-vous je ne vais pas vous garder longtemps.

Mais là j’en profite un peu, vous comprenez pour une fois que je suis sous les projecteurs !

Parce que ce n’est pas ma place c’est celle des comédiens, et ils font ça très bien. Oui, en général.

Au fond, réussir à faire monter un auteur sur scène c’est un peu lui rendre la monnaie de sa pièce non !

La comédie, quel pied ! Bousculer le protocole et faire en sorte qu’un auteur vienne fouler les planches, c’est quelque part y faire une entorse, pas aux planches au protocole.

Mais me direz-vous qu’elle est la différence entre un auteur et un comédien ?

En réalité j’en vois deux. La première différence entre les comédiens et les auteurs, les comédiens sont dans la lumière et les auteurs se prennent pour des lumières.

La seconde différence entre un auteur et un comédien, un auteur a besoin de compliments, alors qu’un comédien a besoin des loges.

Heureux qui comédien à fait un beau voyage.

Quelle que soit sa condition et quel que soit son âge.

Pouvoir jouer des pièces créées par les anciens ou une courte saynète de nos contemporains.

Pas facile d’être à la hauteur d’un comédien, vous savez on peut être mauvais auteur et bon comédien. L’inverse également, oui ! La preuve !

Je ne vous ai pas convaincu ? Entendu ! Je prends acte.

Vous riez mais méfiez-vous, il arrive également que les comédiens choisissent quelqu’un au hasard dans le public.

Quoiqu’il en soit je vous remercie d’être restés jusqu’au début, depuis la fin.

Vous ne comprenez pas très bien le sens de cette phrase ?

Ben oui, ça arrive. J’ai l’impression que vous n’arrivez plus à suivre, vous avez décramponné ?

Non au mollet ! Ah oui, ça s’appelle un jeu de mots, un jeu de mots laids pour les jambettes alors. Perso, ça m’en fait une belle.

C’est ça aussi le théâtre, j’avais prévenu !!!  

La scène, qu’elle soit saine ou malsaine ce n’est pas facile de la quitter une fois que nous y sommes. En d’autres termes, la scène, tu l’aimes ou tu la quittes. Dont acte !

Bon allez je vous laisse car c’est l’heure de rentrer chez moi retrouver les miens, parce qu’il y a une chose que je ne voudrais pas, c’est qu’ils me fassent une scène. »

 


         

Si  vous  n'avez  pas  trouvé  ce  que  vous recherchez, vous  pouvez consulter  l'annuaire

 e-monsite rubrique art - culture / théâtre 

Bonne chance. Théâtralement vôtre.

http://www.e-monsite.com/annuaire/

                           


   

  Demander à un écrivain ce qu'il pense des critiques, c'est demander à un réverbère ce qu'il pense des chiens.

John Osborne 

 


  

Copyright © Daniel Pina  2011 - 2014

Création du site 12 septembre 2011

Rubrique à lire attentivement "mentions légales" au bas de cette page  

                                                                                                                                                         


 

Avant de partir faites donc un tour par les liens, et découvrez

"Ces Arts de la Culture"

c'est sympa

         

            


   

   Deux possiblités s'offrent à vous pour effectuer votre demande, soit en cliquant sur chaque pièce ou saynète, soit par la rubrique "contact".

Dans les deux cas vous pourrez l'effectuer en utilisant l'anti-spam, il vous suffit de faire glisser le curseur situé au-dessus de "Captch Me" afin d'envoyer votre message. 

      


 

   Ce site est désormais accessible depuis des terminaux mobiles, smartphones, tablettes...  

 


 

 Le théâtre est la façon la plus sérieuse de ne pas se prendre au sérieux      

 


 Problème d'enfant

Pièce courte pour six femmes

Scène Une sur Quatre  

 

Lydie – Marina – Prisca – Alicia sont sur scène   

 

Lydie – Alors Prisca, bientôt le départ pour les vacances avec ton groupe ? 

Marina – Ah oui tiens, vous partez quand au juste ? 

Prisca – Ne m’en parlez pas, j’ suis trop dégoûtée. 

Lydie –  Quoi, qu’est-ce qui s’ passe ? 

Prisca – C’est annulé, enfin, pour moi seulement. 

Alicia – Comment ça c’est annulé pour toi seulement ? 

Prisca – C’est à cause de mon père. 

Marina – Il est souffrant ? 

Prisca – Non ce n’est pas ça, il ne veut plus que j’y aille. 

Lydie –  Eh pourquoi ça ? 

Prisca – J’en sais trop rien, il a peur je crois. 

Alicia – Peur de quoi ? 

Marina – Qu’il y ait des hommes dans le groupe, n’est-ce pas ? 

Prisca – Oui, entre autre. 

Lydie –  De quel droit il t’interdit de partir en vacances ? 

Prisca – Parce que, c’est mon père. 

Alicia – Et alors, tu es majeure il me semble ! 

Marina – C’est vrai ça, et ta mère elle dit quoi ? 

Prisca – Elle est d’accord avec lui tu penses ! 

Lydie – Elle est d’accord avec lui ou elle ne veut pas l’affronter ?   

Prisca – Il a toujours raison, et toujours le dernier mot. 

Alicia – C’est dingue ça !

Lydie – Les mecs, tous les mêmes. 

Marina – C’est faux.

Alicia – Il ne faut pas généraliser. 

Prisca – Vous savez quoi ? En plus de me faire la morale et de m’empêcher de sortir… eh ben… vous savez quoi… il a une aventure. 

Lydie – Les mecs, tous les mêmes. 

Marina – Mon père n’est pas comme ça lui ! 

Alicia – Le mien non plus. 

Lydie – Ta mère doit être inconsolable, la pauvre ? 

Prisca – C’est ce que j’aurais cru, mais non ! 

Marina – Elle est en état de stress post-traumatique, c’est pour ça. 

Alicia – Rien d’étonnant ! 

Prisca – Pas du tout, je ne l’ai jamais vu aussi détendue. 

Marina – C’est bien c’ que j’ dis ! 

Lydie – Quand elle va réellement comprendre ce qui se passe, j’ te raconte pas ! 

Alicia – Tu sais ce que tu peux faire ? 

Prisca – Non ! 

Alicia – Profiter de la situation, tu fais comprendre à ton père qu’il est mal placé pour t’interdire quoi que ce soit. 

Marina – Et tu partirais en vacances loin de tous ces problèmes. 

Prisca – Vous croyez ? 

Lydie – Et tu prends ta mère comme alliée pour lui faire comprendre qu’il ne peut pas régenter ta vie comme il le fait. 

Prisca – Eh ben ! Vous serez mariées et mères de famille avant que j’ai le courage de lui dire tout ça.

 


 

   Pour la recherche il y a les rats de laboratoire, pour le théâtre ce sont les rats d’auteurs.   

 


    

        Merci  de  votre  visite      

 


 

Date de dernière mise à jour : samedi, 24 Janvier 2015

 Bienvenue sur le site de Daniel.

Si votre recherche répond à votre attente, laissez un message

et j'y donnerai suite dans les plus brefs délais.