---- PIECES ET SAYNETES ---- © 2 0 1 6


 Bonjour et Bienvenue 

Vous trouverez dans le menu vertical des extraits de tous les ouvrages proposés

Ainsi que de nombreuses autres rubriques dans le menu horizontal

Vous pouvez télécharger gratuitement l'intégralité des pièces et saynètes figurant sur ce site dans la rubrique "boutique"  

Bonne navigation


  

Extrait de la Pièce "Bienvenue chez les psys"

 

Cas Deux : ressources humaines

Deux personnages – Femmes ou hommes

Durée approximative : 3 minutes 30

Ici le psy et le patient sont des hommes. Sont sur scène.

 

PSY

Vous êtes mon premier client de la journée.

PATIENT

Dans ce cas, comment se fait-il que vous ayez 10 minutes de retard ?

PSY

C’est aussi la première fois que nous nous voyons.

PATIENT

Oui ! Et j’espère qu’il n’y en aura pas d’autre.

PSY

Vous n’êtes pas venu de votre plein gré ?

PATIENT

Non, médecin traitant, patron, même ma femme m’a supplié de venir consulter.

PSY

Pourquoi l’ont-ils désiré ?

PATIENT

J’ sais pas moi, pour vous enrichir un peu plus sans doute.

PSY

Comment vous sentez-vous ?

PATIENT

Et vous, comment ME sentez-vous ?

PSY

C’est moi qui pose les questions.

PATIENT

Alors posez les bonnes.

PSY

D’accord, comment vous sentez-vous ?

PATIENT

Eh bien voilà, vous voyez quand vous voulez !

PSY

Et maintenant, ça va mieux ?

PATIENT

Oui, vous êtes efficace quand même.

PSY

Ça fait 50 euros.

PATIENT

Je ne suis pas venu pour ça.

PSY

Dites-moi tout.

PATIENT

Moitou !

PSY

Ça fait 100 euros.

PATIENT

Je n’ai pas terminé.

PSY

Je suis tout ouïe.

PATIENT

Je voudrais que vous m’aidiez.

PSY

Que puis-je faire pour vous ?

PATIENT

Parce que vous ne le savez pas ?

PSY

Je suis psy, pas devin.

PATIENT

Moins vous en faites et mieux vous vous portez quoi !

PSY

Précisez en quoi mon aide vous serait bénéfique ?

PATIENT

Eh bien, il était temps de me le demander.

PSY

Vous voulez guérir oui ou non ?

PATIENT

Pas sûr que vous y arriviez.

PSY

Essayez pour voir.

PATIENT

Je pense être incurable.

PSY

De quoi souffrez-vous ?

PATIENT

Je suis un misanthrope.

PSY

Et cela vous gêne ?

PATIENT

Plus les autres que moi-même en vérité.

PSY

Et qui sont les autres ?

PATIENT

Tous ceux qui travaillent dans l’entreprise.

PSY

Vous y faites quoi ?

PATIENT

Je fais ce que je peux.

PSY

C’est suffisant ?

PATIENT

J’excelle dans mon domaine.

PSY

Et ça consiste en quoi ?

PATIENT

Je cherche celles et ceux qui ont des problèmes.

PSY

La tâche doit être immense.

PATIENT

Je les écoute, je feins de les comprendre et ensuite, je me sers de leurs faiblesses.

PSY

Et vous en faites quoi ?

PATIENT

De victimes ils passent à incapables, alors je les vire.

PSY

Diabolique.

PATIENT

Merci. Je vous l’ai dit, je m’applique autant que je peux. Plus j’en vire et plus je progresse dans la hiérarchie.

PSY

Vous êtes qui dans l’entreprise ?

PATIENT

Le directeur des ressources humaines, pour l’instant.

PSY

J’aurais dû m’en douter, ça fait 200 euros.

PATIENT

Je vous paye et on ne se revoie plus.

PSY

Ça m’étonnerait.

PATIENT

Pourquoi, je vais beaucoup mieux désormais !

PSY

Je suis sûr de vous revoir prochainement dans mon cabinet.

PATIENT

Ça n’arrivera plus.

PSY

Oh mais si, et plus rapidement que vous le pensez.

PATIENT

Ah oui, et quand ça ?

PSY

Lorsque dans votre entreprise il n’y aura plus personne à virer.

   


  

Réponse à ceux qui désirent modifier les textes existants.

Raccourcir oui, modifier non.

Le but premier lorsqu'on veut jouer une pièce de théâtre est de s’imprégner des personnages et de les faire vivre comme ils ont été conçus, dans leur rôle originel, c’est la quintessence des œuvres créées et ce, quel qu’en soit l’auteur.

Bien évidemment des éléments d'une pièce peuvent être tronqués et d’autres ajoutés, pourtant, je pense toute modestie gardée qu’une œuvre ne devrait pas être modifiée, cela supprimerait ses valeurs de moralité, de mystère et de magie qui s’avèrent indispensables et salutaires.

Chaque mot ayant été ainsi pesé participe à son équilibre, et l’intensité émanant d’une situation dramatique ou comique, réside dans le fait de jouer telle qu’elle se présente sous peine de perdre l’alchimie de l’esprit de création cher à chacun de nous.

Chaque auteur peut se faire à un moment donné la réflexion sur le choix d’une scène, d’une réplique ou d’une fin, c’est respecter sa décision et son œuvre que d’opter pour la mise en scène d’une saynète ou d’une pièce, telle qu'il l'a imaginée.

Merci 




    Demander à un écrivain ce qu'il pense des critiques, c'est demander à un réverbère ce qu'il pense des chiens.

John Osborne 


  

Le théâtre est la façon la plus sérieuse de ne pas se prendre au sérieux. 

 


 

Si  vous  n'avez  pas  trouvé  ce  que  vous recherchez, vous  pouvez consulter  l'annuaire

 e-monsite rubrique art - culture / théâtre 

Bonne chance. Théâtralement vôtre.

http://www.e-monsite.com/annuaire/

                           


 Je confirme n'avoir aucune photo me concernant sur aucun des réseaux sociaux existants.


Rubriques du site à visiter

Menu horizontal : album photos-blog-boutique-contact-galerie vidéos-liens-livre d'or

Menu vertical : statistiques-s'il vous plaît-association-pièces-pièces courtes-pièces longues ados-pièces enfants ados-saynètes enfants ados-théâtre de Guignol-monologues pour femme-saynètes pour tous-en prévision-durée d'une pièce-affiche-des femmes de théâtre-intermède littérature-citations-publications lulu.com-bio expresse-twitter  


 

     

       Merci  de  votre  visite      



 


Copyright © Daniel Pina  2011 - 2016

Création du site 12 septembre 2011

Rubrique à lire attentivement "mentions légales" au bas de cette page


 

Date de dernière mise à jour : mercredi, 31 Août 2016